FAQFAQ  RechercherRechercher  CalendrierCalendrier  AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez|

Kaiser Falke ( non terminé ) .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Kaiser Falke ( non terminé ) . Sam 7 Juil - 18:33

INFORMATIONS GENERALES

  • Nom
- Falke

  • Prénom
- Kaiser

  • Surnom(s)
- Lynx ( nom de code )

  • Titre souhaité
- Une ombre dans la nuit .

  • Statut
- Militaire

  • Nationalité
- Américaine

  • Age
- 36ans
  • Taille
- 1m90

  • Sexe
- Masculin

  • Orientation sexuelle
- Hétérosexuel



DESCRIPTION PHYSIQUE

  • Kaiser est une personne très corpulent sans pour autant sembler obése, pour un tireur d'élite, il est très robuste et son apparence reste très intimidante en plus de sa taille de géant . On pourrait penser que tout cela ne serait qu'un handicap mais bien au contraire, Kaiser étant aussi bien un athlète et un soldat ayant subit les entraînement les plus rigoureux et les meilleurs de l'armée américaine par des officiers vétéran doté d'une poigne de fer qui faisait passer à lui et aux autres candidats un entraînement très draconien donc on peut dire que niveau habilité, souplesse et endurance, pas de doute il sait bien de quoi sa parle .

    Pour entrer dans les détails de sa description physique, il a une tête à forme ovale, la peau légèrement bronzé, couleur de cheveux châtain et oiffure en iroquois, yeux de couleur marron . Sur son corps, il a de nombreuse cicatrices sur le torse qui semble être causé par une torture au couteau . En opération, Kaiser est vêtu d'un T-shirt noir avec sur la manche de gauche le drapeau US et sur l'autre manche, l'insigne de la "SFOD-D" avec en dessous " Z-Squadron"d'un gilet couleur coyote avec pochette pochette pour chargeur de calibre 7.62x51OTAN et 9mm parabellum ainsi qu'un holster et un camelback à l'arrière, un pantalon treilli à camouflage "Multi-Cam" attaché dessus, un holster pour pistolet et couteau à la cuisse, des protections aux genoux et au coude, un foulard noir et des gants renforcé en Kevlar noir .


DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE

  • Kaiszer possède un physique qui peut faire ses preuves lors d'un combat mais qu'en est-il de son caractère ? Premier point positif, ce n'est pas une brute ni un bourrin et n'en a d'ailleurs jamais été une . C'est plutôt une personne taciturne et réfléchit qui va toujours chercher une logique dans n'importe quel circonstance pour en tirer les meilleurs idées et les meilleurs solutions après si sa marche et bien, jusque là il est toujours vivant, à se demander si il n'a pas entretenu et aiguiser cet instinct durant toute ces années à servir l'Oncle Sam durant toute ces années . Comme autre trait de personnalité, il est très vigoureux, ce qui lui donne généralement une bonne motivation pour toujours rester optimiste et accomplir ce qu'on lui a ordonné de faire avec le plus de réussite possible . Il est aussi une personne minutieuse quand il peut pour limiter les effets lié au hasard .

    En tant que tireur d'élite, il se montre comme un fin observateur, d'ailleurs sa vue semble être bien meilleurs que la moyenne et il sait en tirer profit mais ce la est surtout dû à un certain effet car comme on le sait, les yeux sont les organes le plus connecté au cerveau et que sans cerveau, on ne verrait rien, on ne vivrait pas aussi mais enfin bref, tout ce que l'oeil perçoit passe par le cerveau et est gérer dans les neurones qui reconnaissent la couleur, la forme et ainsi l'identité du visuel et le fonctionnement est simple mais lui semble le gérer avec un tel talent qu'il pourrait même apercevoir une aiguille dans une botte de foin . Comme autre capacité de tireur d'élite qui est plus venu avec le temps, les réflexes spontanés, au début c'est dur quand on est prit par toute les règles d'engagement et notre manque d'expérience sur un champs de bataille qui limite les mouvements car les officiers ne cessent tout le temps de répéter "vigilance, vigilance" à cause des explosifs, tireurs embusqués et autre stratagème de type guérilla mais au fur et à mesure, le danger n'a plus été un mur infranchissable . Pas besoin d'en rajouter plus que son expérience militaire est un excellent atout et qu'il fait un très bon allié .

    Comme autre point de sa personnalité, sa confiance en soi, un don qu'il avait certainement déjà acquis avant de servir les États-Unis et comme on le sait très bien, c'est généralement ce qui permet de se surpasser, de se tirer vers l'avant tout ne prenant des risques .


HISTOIRE PERSONNELLE

  • Comme tout soldat de l'armée de l'ombre américaine, on lui a changé son identité c'est à dire son nom, son prénom, sa date et son lieu de naissance, Kaiser Falke est maintenant sa nouvelle identité, sur ce "dossier" civique, il est indiqué qu'il est d'origine allemande, qu'il est né à Francfort et qu'il a été aux USA avec un visa d'étudiant et qu'il a eu la nationalité américaine par alliance, il est marié à une femme qui est actuellement décédé dans un accident de voiture . Bien sûre, la vérité est tout autre, réellement il se nommerait " Curtis Morgan", américain de souche et vivant en Californie mais ça, c'est ce qu'on croit, la seule chose vraie est sa date de naissance : 30juin 19XX .

    Il se serait engagé à ses 18ans donc très jeune chez les SF et dû changer d'identité mais aurait rejoint la 1st SFOD-D ( 1st Specials Forces Operations Detachment- Delta, plus couramment appelé Delta Force dans le monde civil ) à 23ans . Devant cacher la liste de ses candidats, l'ancien corps d'armée auquel il aurait fait parti n'est pas indiqué mais on sait que 70% de leur recrutement vienne du corps des Rangers ou des "green berets" et que le reste vient de l'infanterie, des divisions aéroportés ( Airborne ) mais aussi des SEALs . Sur son dossier militaire y est inscrit plusieurs opération à son actif, la première fut une opération humanitaire en Afrique qui durera 5ans, il était tireur de précision dans un groupe d'infanterie qui se trouvait être un détachement des forces spéciales, d'ailleurs, l'opération ne semble pas être une mission humanitaire, loin de là, leur vraie mission était d'extraire des touristes capturé par une milice dont une requête avait était déposé à l'ambassade américaine réclamant une coquette somme d'argent contre la vie des otages dont parmi eux, des américains . L'enquête ayant pu aller très vite, les services de renseignement les avait très vite retrouvé et la manœuvre a pu débuter très vite .

    Mais cependant, il faut savoir que ces régions reculées du globe, les assaillants sont généralement des hommes sans scrupules usant de leur supériorité qui sont les armes face aux plus démuni et qu'un convoie humanitaire est très souvent prit d'assaut . Mais ceux là ne se doutant pas que ce convoie est en faite une groupe d'opérateur sous couverture, donc ils se ruaient vers eux avec leur jeep à vive allure et tirant en l'air avec leur AK-47 et criant déjà de victoire . Les américains ayant l'effet de surprise à leur atout savait effectivement en tirer pleinement profit et se débarrassèrent sans grande difficulté des assaillants . Tout semblait aller pour le mieux pour eux, mais malheureusement, que pour eux, lorsqu'il arrivèrent pour sauver les otage, cela tourna au fiasco, ils avaient certainement prit d'assaut le bastion ennemis et l'avait nettoyé mais les otages ne s'y trouvaient pas, ils avaient été emmené ailleurs, de suite ils durent repartir, à leur grande crainte, ils craignaient que les otages se fassent éliminés un par un car les messages qu'ils captaient sur leur radio n'avait rien de rassurant, même qu'ils devaient certainement se douter de quelque chose ou savoir qu'ils étaient là .

    La deuxième frayeur était juste, les miliciens avaient très bien compris qu'un groupe armé avait prit d'assaut leur base et qu'ils avaient exécuté quelques otages qu'ils ont laissé derrière eux pour avertir les poursuivants que si ils continuaient à les suivre, le reste subira le même sort .Ne voulant pas prendre de risque, les américains appréhendèrent leur poursuite et décidèrent de poursuivre la nuit pour bénéficier de la discrétion et de reprendre l'effet de surprise .

    Cette idée sembla être une perte de temps ou une mauvaise stratégie mais elle n'était pas aussi irréfléchi qu'elle en avait l'air . Effectivement, une fois la nuit, le groupe détache une petite unité avec un véhicule, phare éteint et jumelle de vision nocturne pour les guider et ils suivirent les traces de pneu sur le sable, parmi eux, Kaiser en fait partie . Quelques kilomètres plus loin, ils virent une énorme source de chaleur sur leur infrarouge qui s'élevait au ciel, celui d'un campement, c'était eux, il semblerait qu'un de leur camion ait eu un petit soucis . Ils ne les avaient pas vu, c'était une opportunité de les prendre par surprise . Kaiser lui resta à l'écart à analyser la situation pendant que les trois autres avancèrent silencieusement vers le petit campement . Les miliciens étaient 7, un chiffre tout à fait correct contre 4 hommes surentraînés . Deux étaient dans les cabines des véhicules à l'instar du groupe autour du feu de camp, inconscient ils avaient laissé leur fenêtre ouverte et furent exécuté silencieusement à l'arme blanche . Pour les cinq autres, ils subirent le même sort sans grande difficulté aussi et le restant des otages fut libéré . Cette opération a de loin été un succès car même pas un quart des otages est revenu indemne et le nombre de milicien tué, les renseignements rapportés ainsi qu'aucune perte parmi les soldats américains ne permirent à remonter la pente, cette opération restera un échec cuisant .

    Bien que se soit sa première opération et son premier échec, Kaiser a été très décoré par les officiers trouvant qu'il avait un excellent potentiel pour un bleu en particulier dans le fait de garder la tête froide . Mais se fut très compliqué aux officiers de convaincre leur supérieur de ne pas le "saquer" car malgré tout, qu'il soit de la bleusaille ou pas, un échec reste un échec et les officiers sont les premiers à morfler et les soldats du rang ensuite mais en fin de compte, il eut ses lauriers . Il est dur de croire que c'est à partir d'un échec qu'est venu un avenir prometteur pour lui mais se fut le cas, durant 5années, Kaiser participa à plusieurs opération clandestine toujours dans le domaine de la précision, de la surveillance et de l'observation . A ce qu'on raconte, il aurait participer a une mission d'assassinat d'un leader milicien, ce qui fut sa première mission de tireur d'élite mais les succès de cette mission resta cacher à la lumière du jour . Dans la continuité de sa carrière, il eut une proposition de la 1st SFOD-D, intéressait par son dossier militaire, Kaiser accepta et il eut une formation plus endurcit pour le préparer aux missions plus périlleuses que jamais auquel il serait impliqué . Dans sa formation était présent des médiateurs du SAS britannique qui ont aussi aidé à la fondation de la Delta et donc les plus expérimentés en matière de forces spéciales et de guerre non-conventionnelle . Il eut l'une des meilleurs formations de tireur d'élite par des snipers de Sa Majesté et formé aux quatre coins du monde dans tout les milieux qu'il soit tropical, désert, montagneux, boisé etc etc, cette formation durera 2ans avant qu'ils soit définitivement admis dans l'un des escadrons de la Delta .

    Par la suite, il participa à l'Opération Enduring Freedom en Afghanistan, En particulier semble être souligné l'Opération Anaconda et ainsi que l'Opération Iraqi Freedom, il ne fera pas parti des opérations misant à mettre aux arrêt le dictateur Saddam Hussein ainsi que la mort de ses fils mais participa à l'exécution d'un leader au placé d'Al-Qaiada en 2006, il semblerait que cela ait été une mission d'assassinat et que Kaiser l'aurait abattu mais il est clairement indiqué qu'il a périt lors d'une frappe aérienne cordonnait au désignateur laser .

    En 2009 Kaiser est rapatrié à Fort Bragg pour former les équipes de reconnaissance du nouvel escadron crée récemment, l'escadron E . Il réussit avec brio à former deux troupes de reconnaissance et fut promu capitaine .

    Kaiser est maintenant compté parmi les meilleurs soldat de la Delta, par son expérience et ses preuves dans les feu de l'action mais cependant, les supérieurs hiérarchique doutèrent qu'un soldat vieillissant et en plus, qui s'est capturé et torturé lors de sa dernière mission puisse rester parmi les meilleurs . En représailles, ils lui proposèrent un poste bureaucratique au HSFOD-D . Cette offre fut rejeté de son plein gré et il leur rétorqua que son vieillissement n'est rien d'autre qu'un endurcissement mais ils ne furent pas convaincu et le gardèrent à Fort Bragg en tant que médiateur, il acquiesça sans hausser la voix se contentant de sa situation .

    Mais ils ne resta pas aussi longtemps que cela à Fort Bragg, un jour les infos furent très mouvementé, tout commença par de drôles d'hostilités, des personnes ayant un comportement étrange et que des émeutes avaient éclatés, cela se passait au Japon . Mais très vite, d'heure en heure tout semblé se gâter sur l'archipel japonaise, lorsque Kaiser revint à la cafétéria pour voir les informations de la télévision, ils informaient qu'un Boeing 707 s'était écrasé en plein centre ville, qu'est-ce que c'était ? Un attentat terroriste ? Un 11 septembre sur le sol japonais ? Nul ne savait ce qui se passait actuellement, jusqu'à ce que la télévision se mit à parler de "zombie" . Certains ricanèrent à cette information jusu'à ce que l'alerte retentisse et fut déclaré de niveau Defcon 2 . Tous se précipitèrent vers la salle de débriefing et là, leur commandant leur annonça que cette histoire de zombie n'était pas une rigolade et pire encor,e il y'en avait même sur le territoire américain, Kaiser resta de marbre à cette nouvelle .

    Certains restèrent bouche-b mais ils furent très vite réveiller, sans traîner les missions avaient déjà été donné . Le XVIIIème corps d'intervention aéroporté fut parmi les premiers à riposter face à la menace mais la SFOD-D, elle, devait se charger de l'évacuation de VIP par moyens héliporté . Kaiser n'en fit pas parti, il fut envoyé avec les brigades d'intervention pour les épauler en guise d'appui, avec lui un observateur qu'il a formé lui-même .

    Son premier contact visuel avec un "zombie" ne le fit surpris nullement mais le fait d'être loin y était pour beaucoup, si il serait avec les autres soldats au corps à corps, là se serait certainement plus effrayant personne ne peut le nier . A la radio, il n y'avait rien de bien rassurant, les soldats parlaient d'ennemis "increvable", un chargeur entier et il se relevait malgré tout . Certaines unités furent très vite portés disparues, Kaiser et son coéquipier en revanche ne rencontrait aucune difficulté à éliminer les "cibles", leur lenteur leur laisser le temps bien ajuster leur visée et bien sûre, la logique pour un tireur d'élite est toujours de viser la tête pour en finir vite et bien . Les unités au sol mirent un peu de temps à comprendre que le cerveau était leur talon d’Achille mais il était déjà trop tard, leurs munitions s'étaient épuisées et les pertes étaient élevées forçant l'état-major a ordonné un repli immédiat à toute les unités jugé hors d'état de combattre mais la riposte fut un fléau, les deux tireurs isolés durent se replier et quitter les lieux, la Delta allait devoir se réorganiser .

    Une bonne nouvelle, la D-Force ne déplora aucune perte durant ses opérations mais que cependant la plupart des verdicts n'étaient pas aussi bon et que dans tout les rapports, les soldats d'élite ont dû se replier dû au surnombre de ces créatures horrifique dont leur nombre grossissez toujours de jour en jour, tant qu'il y'avait des humains . Le second problème était aussi que la SFOD-D n'était pas faite pour des missions de combat du genre à affronter un ennemis au face à face et en surnombre, menant toujours des opérations de courte durée avec des objectifs bien précis, elle fut très vite juger obsolète et laisser de côté pendant un certains temps jusqu'à ce que l'état-major des forces armées décidèrent de mobiliser ce corps d'élite dans des missions de sauvetage de survivant dont notre brillant tireur d'élite en fera parti et sera même mener à superviser personnellement quelques opérations et petit à petit, d'autre mission apparurent, il fallait bien s'attendre qu'en ces temps sinistres le diable fasse son confort et que certains malfrats firent leurs apparitions . Ils auraient pu rester cacher dans l'ombre des ténèbres mais malheureusement ils étaient beaucoup trop turbulent jusqu'à ce qu'inconsciemment ils vinrent à perturber les lieux sécurisés du reste des autorités américaine .

    Ces personnes étaient principalement des trafiquants, ils échangeaient tout contre de l'argent ou objet de valeur mais leur parole laissé à désirer ..... Lorsque la SFOD-D a commencé à les traquer, ils comprirent très vite à quel point certaines personnes n'ont pas perdue leur temps à s'habituer à vivre avec la mort mais que ce genre de personne sont toujours ceux qu'on préférerait éviter ......

    Par la suite, la Delta commença à former un nouvel escadron dans lequel y est rassemblé les soldats dont leur aptitude s'est montrer exemplaire et gratifiant durant les dernières opérations, l'escadron "Z", Z pour Zombie, quelle originalité ! Mais bien sure, à l'état-major des armée le directeur de la SFOD-D a bien mit en avant cet escadron d'élite prouvant aux plus hauts gradés leur efficacité dans l'action, ils furent moyennement convaincu mais comprirent le rôle de cette unité spécial et voulurent la tester et en voir l'efficacité en al projetant à l'épicentre de l'épidémie, le Japon .

    L'état-major des armées américaine avaient déjà reçu des rapports d'une élite de la police japonaise, le S.R.T, ils demandèrent à la Delta Force de faire jonction avec eux et de travailler en coopération . Ils soulignèrent plus précisément que les japonais avaient aussi su s'habituer aux zombies et que leur soldats d'élite mène toujours le combat face à eux ce qui était tout à leur honneur .

    L'escadron Z fut donc projeter au Japon avec à son actif 2 équipes d'assaut formées de 5 hommes chacune et une d'appui de tireur d'élite, à la directive, un officier supérieur et 3 sous-officiers . La place de Kaiser fut dans l'équipe de soutien et en sous-officier, il est toujours capitaine .



AUTRE

  • Comment avez vous connu le forum ?
- En cherchant un forum Rp zombie

  • Qu'est-ce qui vous à attiré sur se forum ?
- le thème abordé, les zombies

  • Comment trouvez vous le design ?
- Je le trouve un peu juste, je pense qu'il aurait besoin d'un bon peaufinage tout de même mais cela n'est que mon avis hein, ne me jeter dans le vide pour ça ....

  • Autre chose ?
- Toute critique par rapport à ma fiche de personnage est la bienvenue .

Messages : 5
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 23

- Informations Personnelles -


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Kaiser Falke ( non terminé ) . Ven 13 Juil - 20:26

Voilà, j'ai terminé ma fiche ( en bâclant un peu, je l'admets..... ) mais pour mon avatar,j'aimerai savoir si il est autorisé, c'ets celui-là :


Messages : 5
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 23

- Informations Personnelles -


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kaiser Falke ( non terminé ) .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rise of the Dead - Rebirth :: Forum :: - Fiches personnage --